Mélissa Normandin Roberge… je brillerai toujours!

La nuit offre tout ce qu’il faut pour briller n’est-ce pas! J’imagine Mélissa prendre le temps de lever ses yeux au ciel et de s’émerveiller devant la beauté de la voie lactée. Repérant ici et là, des étoiles brillantes plus que d’autres. Peut-être, vers minuit, juste avant de redevenir une maman, prend-elle le temps de savourer ce bon air frais sur la terrasse. Ce soir, elle a donné un bal pour ses paillettes. Vêtue comme une princesse d’Hollywood, elle a sans cesse martelé son message.  Elle a rappelé l’importance pour NOUS les femmes de s’appuyer sans se compétitionner. Elle dira pour la millième fois que nous devons en tant que femme, de briller sans jamais éteindre les autres.  Elle cultive l’ode de la différence. D’ailleurs, elle pourrait être la marraine de bien des causes sociales et elle le ferait bien. Lutte à l’homophobie, victime d’agression sexuelle ou enfant malade, Mélissa est une princesse des temps modernes, la Reine des paillettes, une femme de cœur…c’est notre Lady Di!

 

mnrr

Sa Majesté, elle la retrouve notamment dans une promesse faite à elle-même et à son ami décédé subitement.

-Je lui ai promis de vivre pour deux! 

Travaillante acharnée, elle ne calcule pas ses efforts pour conquérir le monde, celui qu’elle veut bien posséder. Elle se jette sans filet de sécurité et exige de la vie, ce qu’elle exige pour elle-même.

 

Vous enviez son succès? Non, ne l’enviez pas, car Mélissa Normandin Roberge est différente…unique!

À défaut d’être comme elle, pour ma part je m’en inspirerai. Après tout je suis une paillette moi aussi.

Je suis, ce que je suis.

Durant le bal, lorsqu’elle saisit le micro, d’une voix forte, elle vous dira :

-La paillette ne se pose pas de question, elle brille! Qu’elle soit jaune, bleue, rose, petite ou grosse, nos yeux sont toujours captés et tu comprends…que la différence est la VIE!

Avec beaucoup d’humour et de charme, Mélissa sur scène fera son discours…encore une fois.

34 ans, native de Saint-Georges, près de Shawinigan, elle est présidente fondatrice de Mélissa Normandin Roberge : Conférencière et Coach, fondatrice de l’école de musique, Les Maestros et est la créatrice de la célèbre formation Paillettes Inc.

Si je vous dis que Mélissa n’a pas toujours été un modèle et sûrement pas aussi populaire et sexy d’aujourd’hui.

Allez-vous me croire?

Adolescente, elle brille déjà par sa différence physique. Nettement moins glamour, elle a tout d’une Céline Dion en début de carrière, j’vous dirais. En en croire Mélissa elle-même en entrevue, elle était élancée et ayant de vilaines dents.

-Je n’étais vraiment pas le genre de fille que les gars invitaient!

Mais, elle est du genre fonceur et téméraire. Elle quitte le foyer familial vers 16 ans avec un homme plus âgé, et très vite, elle fonde sa famille. Mélissa est à Shawinigan, ce que Madonna est à New York. À 18 ans, elle fonde son école de chant et à 23 ans, elle est déjà reconnue par ses pairs.

-Avec les Maestros, je sortais beaucoup du cadre. Je n’étais pas une entrepreneure typique en tailleur. Je faisais les choses instinctivement et seule. J’ai appris beaucoup par essai-erreurs…

Il faut dire que quand Mélissa décide de son avenir, plus rien ne peut l’empêcher. Le succès n’a rien du hasard…sachez-le. Il est le fruit de stratégie et de travail. C’est une bosseuse!

À cette étape si, Mélissa n’est pas encore devenue une princesse…

Il aura fallu une crise pour qu’elle comprenne qui elle était vraiment.  Elle a 30 ans quand un état dépressif envahit peu à peu son être.

Lors de l’entrevue, Mélissa m’explique que cet âge lui est rentré dedans d’une manière à la fois violente et insidieuse. Mais comment une femme aussi entière qu’elle peut se sentir si vide à l’intérieur.

Elle avait pourtant tout réussi ne trouvez-vous pas?

Maman, entrepreneure et conjointe émérite avant l’âge de 30 ans.

Un soir, un samedi plus précisément, elle craque et réalise un truc.

-C’était un samedi soir, les enfants étaient dans leurs chambres tranquilles et j’étais là en train de regarder la télévision…un samedi soir, au lieu de m’investir dans ma carrière.

Mélissa Normandin Roberge n’est pas le genre de femme à regarder pénarde la télévision. Pourtant, le temps avait passé si vite et sans qu’elle n’ait pu réagir…

Après avoir élevé ses enfants…

Après avoir été une conjointe…

Après avoir aidé des centaines de jeunes chanteurs à trouver leurs voix…

Au sommet, à 30 ans, là où plusieurs femmes l’envieraient, Mélissa se sent coupable et son état dépressif l’étouffe.

Elle est du genre généreuse , mais quand on est une paillette, on ne se pose pas de question et on brille, dit-elle constamment. À trop vouloir se préoccuper des autres paillettes de son entourage, elle se sent éteinte…

Sa part d’ombre vient de la…de vieillir sans briller.

Nous en revenons à sa promesse faite quelques années plutôt à son amie décédée subitement.

-Je vais vivre pour deux…

La version de Mélissa qu’on connaît aujourd’hui, assumée et fière, est possible grâce à cette crise. La reine de la paillette en est issue.

Assumé sa différence et son unicité vient avec un discours pour le moins féministe, ce qui lui vaut parfois la critique.

-Une infime partie de femme me critique sévèrement.

 Mélissa est belle…pis!

Elle est une Barbie, une conne, une botoxée et ferait du tord à la cause des femmes. Vraiment!

-Le mouvement féministe que je prône demande aux filles de bien se traiter entre elles. Souvent le problème vient de nous.

Et elle rajoute…

-Peut importe qui on est, sexy ou pas, talentueuse ou pas, pouvons-nous, nous aider et s’élever ensemble. 

Son œuvre : Paillettes Inc est mené par une femme lucide et mature que ces 34 ans lui confèrent.

Là on peut dire qu’elle est sur son X.

Elle est dans cette si enivrante période de sa vie ou elle se sent créative et brillante. Être sur son X veut dire que nous vibrons…et pis quand ça vibre, tout peut arriver. Naturellement, tu te mets à attirer les bonnes énergies et les bonnes personnes, amis, collaborateurs ou partenaires.

Je termine cet article avec un enseignement que Mélissa tient à nous faire tous les jours. L’importance d’être bien entouré est fort probablement l’un des plus grands gages du succès, après le talent et le travail.

Martin Latulippe, célèbre mentor de toute une génération de conférencier au Québec est l’un de ses bons gars à avoir entrevu chez Mélissa tout un potentiel.

  • Il m’a dit; t’a aucune idée comment ses gros, mais va falloir que tu assumes!

Depuis, Mélissa assume et assure également! Lolll

Tout comme elle le dit si bien : – Je suis Mélissa Normandin Roberge, entrepreneure, conférencière, coach, experte en paillettes et capable de dominer le monde quand je suis vraiment en forme…

Bon, le bal s’achève…

MNR gfhj
Conférence à Paris

Bien qu’elle est éblouie ses admirateurs, Mélissa à un petit sourire en coin. Sur la terrasse, elle prend une dernière pose pour son Instagram et partage ainsi à des milliers de gens, ce fameux sourire énigmatique.

Elle passe la main dans ses cheveux quand elle remonte son regard vers les étoiles…là-haut.

Elle vient d’y entrevoir le prochain sommet à atteindre.     MT

Telle est la vie de Mélissa Normandin Roberge.

 

SHR

 

http://melissanormandinroberge.com/

 

 

Découvrez Mélissa par ces entrevues

 

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s